Tel: (+261) 32 02 511 41 - (+261) 32 04 332 76 -

                                     Emailvilla@amborovy.com              Skype : orchidmarine1 

                                                                                                                               VILLA LES COCOTIERS-AMBOROVY-MAHAJANGA

 

Plage de Maroala à Amborovy -Majunga-Madagascar


Le Fanampoa be à Mahajanga

Le Fanampoa be à Mahajanga

C’est une tradition Sakalava vieille de plusieurs siècles(,fin du XVIlème siècle par le Roi Ndriamandisoariv) le FANOMPOA BE est célébré chaque année,au mois de Juillet durant une semaine, au Doany de Miarinarivo à Mahajanga. Il s’agit pour les sakalava et tous les pratiquants du culte des ancêtres royaux de perpétuer la tradition du « BAIN DES RELIQUES ROYALES »des grands Rois ANDRIAMISARA, ANDRIAMANDISOARIVO, ANDRIAMBONIARIVO,  ANDRIAGNIANINA, Rois qui ont érigé la grandeur et la fierté du Royaume Sakalava du Boina-Boeny.

Il y a aussi  le FanompoaValibolamena au Doany-Bezavo à Marambitsy (autre nom de Mitsinjo) vers le mois  d’octobre. Le Fanompoa-Valibolamena se déroule différemment, il ne s’agit plus de reliques mais des corps eux-mêmes, conservés dans le Zomba doublement  protégé par le Fiaromby, clôture de pieux qui délimite la partie la plus sacrée du site.
La cérémonie consiste donc à recouvrir de linceuls les restes mortels des premiers rois du Boeny reposant dans le Zomba, un peu comme on le fait lors des Famadihana (retournement des morts) en Imerina.(région de Antananarivo)

Moment de vénération, le FANOMPOA BE permet aussi aux participants de manifester leur attachement aux valeurs traditionnelles morales et spirituelles de la société sakalava, de demander la bénédiction et la bienveillance des esprits royaux .
Le FANOMPOA BE se fête au rythme de danses, « antsa » (chants spécifiques sakalava),de veillées, de séances de « tromba » (rituels de possession durant lesquels les espritsdes rois et descendants royaux défunts communiquent avec les vivants). Les festivités commencent par le bain des reliques royales proprement dit, précédé par une grande veilléeau Doany Miarinarivo, et se terminent par le « Rebika » (journée de liesse durant laquelleon peut voir les 4 grands Rois danser à la façon de leur époque, dans le rite « tromba »).

En plus de son caractère sacré, cette cérémonie du Fanompoa se présente comme un symbole de cohésion de tous les Sakalava non seulement de Marambitsy mais du Boeny tout entier voire de l’Ambongo. Une marée humaine mélangeant autochtones et visiteurs submerge le village de Bezavo, les femmes vêtues de lambahoany colorés et les hommes en kitamby(pagne)-(en swahili c’est kitambala). Les exigences de la tradition vestimentaire et l’interdiction des chaussures doivent être respectées par les participants actifs.

Toute la nuit du dimanche, la veille du grand jour, Bezavo chante et danse jusqu’à l’aube. C’est le tsimandrimandry ou la veillée festive, une extraordinaire animation qui rompt le calme habituel de ce petit village entouré de végétation et au décor rustique, d’où est né le royaume Sakalava du Boeny.
Le lundi, tandis que des salves sont tirées et que montent les chants rituels accompagnés de battements de mains, la procession commence et se dirige, en file indienne vers le manda
où l’on peut encore admirer des jarres anciennes et autres ustensiles de cuisine ayant servi aux rois.Le cortège s’engouffre progressivement dans le manda qui protège le Zomba sacré, lieu où
se déroule le recouvrement des dépouilles des premiers rois du Boeny. A l’extérieur, bon nombre de témoins se contentent de suivre des yeux l’événement tout en participant aux chants et danses traditionnels.

Si au Doany-Miarinarivo de Majunga le Prince Randrianirina Désiré (Mpanjaka Dezy) continue la dynastie de Ndriamifehinarivo, au Doany-Bezavo sa nièce la Princesse Yamina Saïd garde
la dynastie de, Ndriamandrantsiarivo, tous les deux descendants du grand roi Ndriamandisoarivo, fondateur du royaume du Boeny.

Le Fitampoa du Menabe.(Morondava)

Il existe aussi le Fitampoha: « Le bain des reliques royales Sakalava » du Menabe(Morondava)
Les Sakalava du menabe, le peuple du sud-ouest de Madagascar, célèbrent tous les cinq ans le  » fitampoha  » c’est à dire le bain des reliques royales. Le prochain rendez-vous à Belo sur Tsiribihina aura lieu en 2012.

 Le Fitampoha: « Le bain des reliques royales Sakalava ».

Comme le  » tsanga-tsaina « Antakarana, la fête du fitampoha Sakalava consiste aussi à manifester leur attachement à ses traditions et surtout à leur roi.
La cérémonie du  » fitampoha « dure une semaine, sauf les jours fady (tabou):les lundi et mercredi. Elle est marquée, en plus du bain des reliques royales, par des chants, des danses folkloriques et des sacrifices des zébus.
– Le premier jour du fitampoha, les reliques quittent leur sanctuaire.
– Après, elles sont installées, pour la semaine, sous une tente spéciale appelée  » RIVOTRA  » sur la rive de la Tsiribihina .
– Le septième jour, c’est la procession : neuf porteurs sacrés, coiffés et ceints d’étoffe rouge, sont chargés de transporter, de baigner les reliques royales, sous les salves, le  » Hazolahy « (tambours) et les coups d ‘  » Antsiva « (conque marine).
– Après le bain, les reliques sont exposées pour sécher .
– Le soir, la fête bat son plein, et le lendemain on rapatrie les reliques à bord de pirogues traditionnelles.
La fête collective Sakalava est un événement qui mobilise des milliers de personnes. C’est la fête traditionnelle malagasy qui attire beaucoup d’équipes de télévision, d’étudiants, de chercheurs, de touristes…



Informations Pratiques

Statut Skype

shared-house.com (annonce n° 47687)-